Vie locale

Publié le vendredi 8 décembre 2017

FOYER JEUNES travailleurs

Cela fait 3 ans que le dossier a été ouvert par la ville de Pleurtuit. C’est aujourd’hui du concret puisque le Foyer Jeunes Travailleurs devrait accueillir ses premiers locataires début mars.

Répondre à un besoin

La création d’un Foyer Jeunes Travailleurs sur Pleurtuit répond à un besoin fort, émanant tant des jeunes que des entreprises.

Notre territoriale est marqué par

  • une forte saisonnalité des emplois
  • de nombreux contrats CDD couvrant la période estivale et pourvus par des jeunes
  • une offre de logements souvent inaccessible à des jeunes
  • un nombre d’emplois à pourvoir allant grandissant avec, notamment, le développement des zones commerciales

Un projet soutenu à tous les niveaux

Lors de l’élaboration de son Plan Local pour l »Habitat (PLH), la Communauté de Communes Côte d’Emeraude avait prévue la création de deux Foyers Jeunes Travailleurs sur son territoire afin de proposer, à terme, des logements spécifiquement adaptés aux 16-25 ans.

Le Premier Foyer Jeunes Travailleurs a ouvert à Dinard avec 28 places. Compte tenu de son succès, son taux d’occupation avoisine les 100%, il est vite apparu évident que le création d’un second Foyer Jeunes Travailleurs était utile.

Un Foyer Jeunes Travailleurs ne s’installe pas n’importe où. Il doit trouver un terrain

  • en cœur de ville pour que les jeunes puissent participer à la vie locale
  • à proximité de services, commerces, lieux de restauration
  • dans une ville proposant des activités sportives et culturelles

La ville de Pleurtuit ayant le projet d’aménager l’espace du Clos de l’Émeraude en proposant la palette la plus large possible de logements, c’est tout naturellement qu’elle a souhaité que le Foyer Jeunes Travailleurs s’y installe.

Dès le début, le projet a été porté par les élus de Pleurtuit qui ont défendu le dossier de financement devant l’état et la région. 
C’est au final un projet porté par la Communauté de Communes Côte d’Émeraude qui le finance à hauteur de 75000€.

Un lieu géré par l’association Ty Al Levenez

C’est l’associationTy Al Levenez – « maison du bonheur  » en breton – qui gérera ce lieu au nom de Emeraude Habitations.

Elle proposera aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans sous certaines conditions) 17 logements allant du T1 au T2, à des conditions très avantageuses :

  • des redevances mensuelles (loyer + charges + taxes) allant de 410€ à 470€ par mois
  • pas de versement de loyers d’avance. Il faudra seulement prévoir une caution s’élevant à un mois de loyer
  • la possibilité de toucher les APL dès le premier mois
  • le paiement de la redevance mensuelle à terme échu

L’objectif de cet espace est de permettre à des jeunes en apprentissage, en stage, dans un premier emploi ou en recherche active d’emploi de trouver rapidement un logement, condition souvent indispensable pour accepter un contrat, mais aussi de leur apporter un accompagnement au quotidien

  • pour s’assumer et pouvoir, à terme, louer un logement dans le parc immobilier classique.
  • s’insérer dans la vie locale, en participant aux activités de la ville dans laquelle ils habitent
  • devenir des adultes responsables et autonome

A ces fins, un animateur sera très régulièrement présent au FJT en soirée. Il aidera les jeunes dans leurs recherches, répondra à leurs questions, les accompagnera et leur proposera des activités.

Si vous souhaitez faire une demande de logement au Foyer Jeunes Travailleurs :
Contacter David RIOPEL – d.riopel@atal.bzh / Tel. 06 89 01 40 03

 

RÉSIDENCE INTERGÉNÉRATIONNELLE

Au total 60 logements, du T1 au T3, tous adaptés sont réalisées, aux dernières normes en terme d’isolation thermique.

La particularité de cette résidence?
La présence d’un gardien qui permettra aux résidents d’avoir un référent pour les aider en cas de problème et qui proposera des activités.

Cet immeuble a été pensé pour permettre aux personnes y habitant de se rencontrer et d’échanger.

Un grand espace de vie commun a été pensé avec tisanerie, espace coiffure /esthétique et salon.

Il donnera sur un grand jardin dans lequel on trouvera notamment un terrain de pétanque, des tables de jardin et un potager à hauteur.

La livraison des logements est prévue pour septembre 2018.

Partager la page :