Enfance et Jeunesse

Publié le mardi 22 août 2017

Du ménage en premier lieu

Tout au long de l’année scolaire, les classes et les locaux collectifs sont nettoyés chaque jour. Mais au fil des mois, les objets s’accumulent et nettoyer chaque recoin s’avère compliqué. L’été, c’est donc l’occasion de faire un grand ménage. Et ce n’est pas un euphémisme ! Les agents d’entretien à l’école élémentaire et les ATSEM à l’école maternelle bougent tout. Livres, crayons, jeux, cahiers, tables, chaises… bref, tout ce que l’on peut trouver dans une école est nettoyé et désinfecté pour que le jour J, tout soit prêt.

Entre l’école élémentaire et l’école maternelle, cela représente 256 heures de ménage réparties entre 8 agents sur l’été.
Les quatre ATSEM se chargent du ménage de l’école maternelle et quatre agents d’entre tient font celui de l’école élémentaire.

Et le reste de l’année?
Un jour de ménage à chaque vacances et 3h chaque soir pour les espaces collectifs.
A l’école maternelle, les ATSEM assurent également 30 minutes de nettoyage des classes chaque soir
11 juillet – 15h10 // école élémentaire publique
On pénètre dans l’école élémentaire. La musique retentit dans les couloirs. On passe une première classe, propre. Puis une deuxième, propre… Les agents n’ont pas chômé. On découvre dans une troisième classe quatre agents sur le pied de guerre. Les chaises sont retournées, les tables lavées, les livres retirés des étagères…Nicole, Fanny, Brigitte et Marie-Jeanne s’activent avec soin. Elles ont le souci du travail bien fait et l’envie de satisfaire à la fois les enseignants, les parents et les enfants. Durant une semaine, elles vont s’activer pour que toute l’école soit propre.

Les ASTEM DES MISSIONS MECONNUES !

Six ATSEM accompagnent les institutrices de l’école maternelle toute l’année. Leur vocation, c’est l’éducation, mais leur travail va bien au-delà du travail sur les heures de classe. Préparation, nettoyage et rangement occupent une grande part de leur quotidien. PrépareR la rentrée pendant l’été fait partie intégrante de leur travail.

En pleine préparation de la rentrée, nous avons rencontré les ATSEM pour qu’elles nous parlent de leur quotidien et de leur travail auprès des enfants.

ATSEM pleurtuit école maternelle prépa de la rentrée ATSEM pleurtuit école maternelle prépa de la rentrée

 

 

 

 

 

 

Quel est votre rôle au quotidien, qu’est-ce qui vous différencie de l’institutrice que vous accompagnez ?

Nous avons un rôle de soutien de l’instit dans la préparation et la réalisation des ateliers. Mais aussi la préparation des cahiers des enfants, de leurs classeurs…

Auprès des enfants, l’institutrice à un rôle d’enseignant, nous on est un peu les mamans à l’école. On rassure, on console, on accompagne notamment les plus petits dans les actes du quotidien. Notre relation aux enfants est très différente de celle de la maîtresse.

Et quelle est votre relation avec les parents ?

Les parents viennent facilement nous voir. Eux aussi ont souvent besoin d’être rassurés. On les écoute. On leur parle de la journée de leur enfant à l’école. Ce qui a été et n’a pas été.

A la rentrée, on les met en confiance car souvent les tout-petits pleurent et ce n’est pas facile pour les parents de les laisser. Il faut les accompagner.

Et une journée type d’ATSEM, qu’est-ce que c’est ?

On est toute ATSEM. On accompagne les enfants à l’école et on soutient la maîtresse dans son travail. Mais en fonction du niveau que l’on accompagne, on ne fait pas le même travail. Et puis certaines d’entre nous travaillent également à la garderie. Mais dans les grandes lignes voilà une journée type :

8h : On prépare la classe et on fait un briefing avec la maîtresse sur les activités prévues dans la journée.

8h20 : on accueille les parents et les enfants dans les classes. On fait le point avec les parents sur ce qu’il est important que l’on sache pour chaque enfant. On en accompagne certains aux toilettes.

Puis s’enchaînent les ateliers.

Quand la récréation arrive, ce n’est pas une pause pour nous. On nettoie la classe des ateliers et éventuels goûters du matin. Pour les ATSEM des petits, il faut préparer la salle de sieste en y emmenant les doudous et, s’il reste du temps, on prépare les cahiers et les classeurs des enfants.

11h30 : en deux groupes, on emmène les enfants au restaurant scolaire.

A table, on incite chacun à goûter, mais sans forcer. On sert, on débarrasse puis on retourne à l’école. Les unes s’occupent des siestes et les autres font des ateliers en fonction des niveaux.

15h45 : c’est la fin de la classe, mais pas de la journée. A nouveau, c’est un temps de ménage et de rangement. Celles qui ont en charge les TAP s’occupent de leur groupe et finissent leur journée vers 17h30

16h30 ou 17h30 en fonction des ATSEM, c’est la fin de la journée !

Des travaux à droite, des travaux à gauche

De même que pour le ménage, tout au long de l’année de menus travaux d’entretien sont effectués chaque fois que cela s’avère nécessaire. L’été, c’est le seul moment où il est possible de sortir perceuse, visseuse et autres outils bruyants et poussiéreux pour faire les travaux d’adaptation indispensables.

Cet été, des toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduites ont été réalisées par les agents des services techniques dans l’école maternelle. Ils ont également effectué des travaux de rafraîchissement dans deux classes et posé une sur-toiture sur la salle de repos.

Fin août, une classe mobile, permettant d’accueillir les enfants de la garderie dans de meilleures conditions a été posée.

En détail…

  • Une classe repeinte par le service bâtiment de la ville
  • Un sanitaire personne mobilité réduite créé par le service bâtiment de la ville
  • Le ballon d’eau chaude remplacé  par le service bâtiment de la ville
  • La réalisation d’une sur-toiture sur le modulaire de la salle de sieste
  • Divers petits travaux
Grâce aux compétences des agents de la ville, tous ces travaux ont été réalisés par le service bâtiment.

Travaux à l'école maternelle publique de Pleurtuit - été 2017 - création sanitaire personne à mobilité réduite

Travaux à l'école maternelle publique de Pleurtuit - été 2017 - création sanitaire personne à mobilité réduite

 

Evidemment, l’ensemble des cours et des espaces verts ont été nettoyés.

En parallèle, divers matériels ont été achetés et installés:

  • Ecole maternelle
    • 1 copieur
    • 2 ordinateurs portables
    • 1 vidéoprojecteur
  • Ecole primaire
    • 3 ordinateurs portables
    • 3 vidéoprojecteurs

Les chiffres de la rentrée

703 élèves ont répondu à l’appel le jour de la rentrée à Pleurtuit.

Ecole Publique Joseph Launay 

  • Maternelle : 128 élèves de la Toute-Petite Section à la Grande Section
  • Elémentaire : 245 élèves du CP au CM2

Ecole Privée Saint-Pierre

  • Maternelle et Primaire : 330 élèves au total de la toute-petite section au CM2

rentrée scolaire école privée pleurtuit

 

 

Partager la page :