Vie locale

Publié le lundi 18 septembre 2017

Pourquoi planter ou restaurer une haie bocagère

Le bocage, en plus d’être un élément paysager remarquable et emblématique de la région bretonne, joue un rôle hydrologique majeur sur le territoire, notamment:

  • freine les écoulements d’eau de surface
  • ralentit la formation de crues
  • limite le transfert de polluants vers les cours d’eau
  • freine l’érosion des sols

Depuis les années 70, le vieillissement naturel du bocage se trouve accéléré par l’urbanisationmassive et les remembrements agricoles.

Cette érosion progressive a pour conséquence de modifier l’équilibre écologique et l’environnement paysager du territoire, avec un impact direct sur la détérioration de la qualité de l’eau.

L’objectif du programme Breiz Bocage est de préserver et renforcer le maillage bocager en Bretagne et réduire le transfert vers les eaux des polluants d’origine agricole.

Le dispositif « Breizh Bocage » vise à lutter contre les phénomènes d’érosion en implantant des haies et talus en rupture de pente et à reconquérir la qualité des eaux. Il présente également un intérêt pour la production de biomasse, la préservation de la biodiversité et la restauration des paysages.

La communauté de communes vous accompagne

Dans le cadre de sa politique en faveur de la restauration du bocage, la communauté de communes Côte d’Emeraude finance pour les particuliers l’achat des plants pour la réalisation ou la restauration de haies bocagères situées en limite de parcelles agricoles.

  • L’aide maximum est fixée à 2000€ pour l’ensemble des bénéficiaires.
  • La date limite pour s’inscrire est le 20 novembre !
Pour bénéficier de cette prise en charge, il faut que le projet de plantation soit au minimum de 100 mètres en bordure de parcelle agricole.

Les engagements des bénéficiaires :

  • planter les essences tous les 1,5 m.
  •  pailler les plantations et à les entretenir au cours des trois premières années.
  • participer à une demi-journée, animée par un professionnel.

Les plants proposés, parmi 37 essences bocagères, sont âgés de 2 ans, en racines nues pour optimiser leur reprise.

Contact :
Sylvain Guerveno,
Technicien bocage -Communauté de communes
Tél 02 57 11 01 24 ou 06 69 42 68 95
s.guerveno@cote-emeraude.fr

Partager la page :