Vie municipale

Publié le vendredi 27 janvier 2017

Le zerophyto, c’est maintenant

Depuis le 1er janvier, la loi impose aux villes d’entretenir les espaces publics sans utiliser d’herbicides et de pesticides.

Ce sont donc :

  • de nouvelles pratiques et méthodes qui sont en place par les services voirie et espaces vert
  • un regard nouveau que nous devons poser sur notre ville en se disant que les herbes qui poussent le long des trottoirs ne sont pas dérangeantes et contribuent à la biodiversité.
Si les herbes qui poussent le long de votre maison, trottoir, bord de chemin… vous dérangent vraiment, n’hésitez pas à les couper ou les arracher par vous-même, sans utiliser, bien évidemment, de désherbant !

La ville s’adapte

Bien évidemment, la ville ne va pas laisser les herbes pousser indéfiniment le long de la voirie et dans les espaces verts.

Afin de réaliser un travail efficace et respectueux, la ville a mis en place, depuis plusieurs mois, des actions en faveur du zérophyto :

  • La gestion différenciée des espaces verts qui adapte le choix des espèces végétales en fonction de leur emplacement sur le territoire et de leur besoin d’entretien,
  • L’éco-paturage qui permet d’entretenir de grands espaces de façon totalement écologique,
  • Le désherbage mécanique des bords de trottoir à la binette ou au taille bordure, qui assure un aspect visuel plaisant à nos rues sans qu’il ne soit nocif à notre santé.

La ville de Pleurtuit vient également de s’équiper d’une brosse de désherbage mécanique.

Cet appareil, attelé au petit tracteur de la ville, permet d’entretenir efficacement les bords de trottoir et de chemin en coupant à la base les herbes dérangeantes.
Très maniable, elle passe  dans les ruelles et impasses et effectue un travail plus rapide qu’un agent seul avec une binette.
Passée régulièrement, elle évitera que les herbes ne poussent trop et limitera grandement la charge de travail du service voirie..

Des projets à venir

D’autres projets devraient voir le jour dans les mois à venir pour contribuer à un entretien des espaces publics sans herbicides et ni pesticides.

  • le réaménagement paysager de l’ancien cimetière – un article sur le sujet paraîtra dans le prochain Pleurtuit Mag – qui limitera la pousse d’herbes dans les espaces inter tombes et le long du mur, tout en assurant un aspect visuel plus agréable et convivial pour les usagers du cimetière,
  • la plantation des pieds de mur, pour que la nature choisie remplace la nature subie, le long de nos murs. Une communication sera faire ultérieurement sur le sujet.
Pour plus d’information sur ces projets :
services.techniques@pleurtuit.com

Partager la page :