La chapelle Saint Antoine nous rappelle un temps, pas si lointain, où le bourg était le lieu central de la vie de la commune mais où la vie dans les hameaux était également très importante.

Quelques mots d’histoire…

La première mention de la chapelle est faite dans un aveu du 8 mai 1540 au futur roi Henri II, alors Dauphin de France et duc de Bretagne.PLEURTUIT Chapelle St Antoine (2)

De 1670 à 1878, des chapelains et vicaires s’y succèdent sans interruption. La cloche est millésimée 1783.

Contrairement à une conviction bien établie, cette chapelle n’est pas dédiée à saint Antoine de Padoue mais à saint Antoine au Cochon, né en 250 environ, au sud de Memphis et mort à Alexandrie en 356. C’est le saint-Antoine des tentations, à la vie débordante d’activité et dont l’influence a été immense.

Ayant beaucoup souffert lors de la bataille pour la libération de la ville en août 1944, elle est rénovée à partir de 1954. L’architecte a alors choisi de maintenir l’emprise au sol de la chapelle mais a réduit la hauteur des murs latéraux. Pour compenser, de petites flèches de pierre ont été édifiées au-dessus de chaque fenêtre et du clocheton.

La chapelle Saint Antoine aujourd’hui

La chapelle Saint Antoine est la fierté des habitants du hameau dont elle est le cœur. C’est d’ailleurs eux-mêmes qui l’entretiennent et qui font sonner sa cloche chaque dimanche.

Vous trouverez, à l’intérieur de la chapelle, du mobilier et un joli statuaire.

PLEURTUIT Chapelle St Antoine (3)

Il n’y a pas, pour le moment, de vitraux aux fenêtres, mais une association pleurtuisienne, Pleurtuit Accueil Animation, a créé une section vitrail et s’est lancé le défi d’en créer pour la chapelle. La réalisation est en cours et d’ici la fin 2017, ils devraient être posés.

PLEURTUIT Chapelle St Antoine (5)

Localisation

Partager cette page sur :